velours

Parfois « less is more »(ce ne sont pas mes copines blogueuses-mode qui me contrediront) donc une photo très sobre aujourd’hui pour vous parler  de ce petit roman suédois . ( De toute façon, Leshakili a catégoriquement refusé de reproduire la photo de couverture du livre !)

Mais avant toute chose, je me rends compte que je n’ai rien écrit ici depuis plus d’un mois . Bien évidemment, je ne suis pas restée autant de temps sans lire. J’ai simplement traversé une mauvaise passe livresque . Aucun roman ne m’a suffisamment plu ( ou même déplu) pour que j’éprouve l’envie de venir en parler .Quelques titres : Today,we live ( ouais, bof), Les loups à leur porte ( ouais, bof ) ( les scénaristes qui se mettent à écrire des romans, hein …), La femme d’en haut ( sans plus), L’Amie Prodigieuse ( pas mal mais on en a parlé beaucoup un peu partout ).

Je reviens donc aujourd’hui avec un roman  prêté par ma copine A. qui connaît mon amour des félins.

Sara,Bjorn, et leur chatte Michka partent s’installer dans leur nouvelle maison à la campagne. Ils vivaient auparavant dans un appartement en ville et sont donc ravis des nouvelles perspectives qui s’offrent à eux dans cette maison fraichement rénovée et son grand jardin .

En face de chez eux vivent Agneta, Lars et leur chat Alexander.Ce dernier, très habitué à régner en maître des lieux, va très vite montrer aux nouveaux arrivants qu’ils ont élu domicile sur SON territoire . Ajoutez à cela, des relations de voisinage qui, cordiales au départ, dérapent très vite et vous aurez une idée de ce qui vous attend si vous lisez ce roman .

J’ai bien aimé voir la tension monter entre les deux couples et le côté « passé mystérieux » de la maison . L’écriture est fluide et le roman( presque une nouvelle, en fait) est si court qu’il se lit vraiment rapidement .

En revanche, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages . C’est certainement dû à la brièveté du roman et la fin est trop abrupte . Elle aurait mérité, elle aussi d’être développée .

Quant au titre, je le trouve très mièvre, il ne reflète pas du tout l’ambiance du roman!

Donc un petit livre qui m’a fait passer un bon moment mais dont je ne suis pas sûre de me souvenir dans quelques mois .

Patte de velours, oeil de lynx-Maria Ernestam 100p.  🙂 

 

Publicités